aggadkader
Galerie  
  Kontakt
  Gästebuch
  Biographie (francais)
  Biographie (deutsch)
  Galerie
  Sculptures
  Home
Heute waren schon 4940 Besucher (10014 Hits) hier!
Sculptures

Critique de l'art
"Je crois que c'est bien beau d'avoir sur son mur un tableau avec de belles couleurs; mais l'art qui n'a pas à faire directement avec les problèmes de l'homme, de la politique, de la religion et de la psychiatrie, ca n'en est pas. D'un point de vu art, cela a été toujours un alibi quand on peint d'une facon abstraite et d'un point de vue politique cela a été toujours bien recu."

Alfred Hrdlicka (traduit de l'allemand par A.Aggad)





On dit que Kader Aggad,        
après avoir tordu le marbre,            
rendu transparent,               
il a finit par le rendre parlant.
                     
                       Man sagt, dass Kader Aggad
                       den Marmor gebogen und transparent
                       gemacht und ihn schließlich zum 
                        Sprechen gebracht hat.. 

                                                                                                     

Der Wartende

Sculpture devant la gare à Minden
Skulptur vor dem Bahnhof in Minden




 

Tragédie humaine I
en chantier (à Minden)

Il n'y a pas d'amour heureux
Glückliche Liebe gibt es nicht

Et quand il croit ouvrir ses bras, son ombre est celle d'une croix.
Wenn er aus Glück die Arme öffnet, bildet sein Schatten ein Kreuz.
                   


 
 

 Evolution (Darwin)
Les corps d'un homme et d'une femme en cours de formation
(théorie de Ch. Darwin)

    

"L'oeuf du coucou"
Femme ramenant un oeuf dans ses bras

"Je vous ai apporté des bonbons..."
Elle voulait dire "un bambin"

 

 
Ne me quitte pas  (J.Brel )
Verlass mich nicht!

Je te raconterai l'histoire de ce roi mort de n'avoir pas pu te rencontrer...  J.Brel
(Ich erzähle dir die Geschichte von dem König, der gestorben ist, weil er dir nicht begegnen konnte.....) J.Brel

  

 L'oiseau rare

 
 
Les paumés du petit matin   (J.Brel)
Elles ont l'arrogance des filles qui ont de la poitrine.
Sie haben die Arroganz der Mädchen, die große Brüste haben.
 

...Eux,(les gigolos) ils ont cette assurance
des hommes dont 
on devine que le papa a eu de la chance.
  .....Sie, die diese Sicherheit haben der Männer,
von denen man ahnt, dass 
der Vater Glück gehabt hat.



Les remparts de Varsovie
"...Madame promène son c.. sur les remparts de Varsovie." (J.Brel)

Loslassen 
(La mort de la MAMA)
Cela rappelle la "Pietà" de Michelangelo, sauf que
c'est Meriem, qui est dans les bras de Aissa.

   

   Jef  (J. Brel)

Non, Jef, t'es pas tout seul. Mais arrête de pleurer comme ca,
bêtement devant tout le monde!
Nein, Jef, du bist nicht allein. Hör doch auf zu weinen, vor all den Leuten!

    
Blessé  (Tête bandée) - Verletzt (den Kopf bandagiert)

L'oeuf (das Ei)


 
Soulèvement (Aufstand )
(Algérie novembre 1954)
 
Le temps (die Zeit)
notre impuissance à le retenir
unsere Machtlosigkeit sie aufzuhalten

"Plus le temps nous fait cortège, plus le temps nous fait tourment!" (J.Brel)
Je länger uns die Zeit begleitet, desto mehr beunruhigt sie uns.

La Torture (Folter)


Der Wartende (L'Attente)
Le petit prince   (Der kleine Prinz )

"On ne voit bien qu'avec le coeur. 
L'essentiel est invisible pour les yeux."

Man sieht nur mit dem Herzen gut.
Das Wesentliche ist für die Augen unsichtbar.

Faux - pas
(Le visage orienté vers l'avant et le pied
dans l'autre sens,symbolisant une glissade)
Das Gesicht ist nach vorn orientiert, während der Fuß in
die andere Richtung geht: Ausrutscher


      

L'Oreille - Das Ohr

Arrogance 
Jeunesse, santé, beauté
Jugend, Gesundheit, Schönheit
"...quand on pense à la pointrine de sa grand-mère...!

Il n'y a pas d'amour heureux
Glückliche Liebe gibt es nicht

Wenn sie sich in die Arme schließen, bilden ihre Arme
ein Herz und schon ein Kreuz.K.Aggad



Dialogue avec l'enfant (Dialog mit dem Kind)

Oh mon enfant, si tu savais avec combien de betises on démocratise en Afghanistan, en Iraq, en Syrie, au Jemen, en Libye!
Oh mein Kind, wenn du wüsstest, mit wieviel Dummheit demokratisiert wird in Afghanistan, im Irak, in Syrien, im Jemen, in Libyen.

 

Au Suivant  (Der Nächste bitte!)

Tout nu dans ma serviette qui me servait de pagne,
j'avais le rouge au front et le savon à la main. J.Brel

Ganz nackt mit meinem Handtuch, das mir als Schurz
dient, hatte ich den Lippenstift auf der Stirn 
und die Seife in der Hand.     J.Brel




Les coeurs tendres (Die zarten Herzen) J.Brel
... le coeur si tendre, qu'on le briserait du doigt
.... das Herz so zart, dass man es mit einem Finger zerbrechen könnte


 
  Le droit de rever
(Das Recht zu träumen)

     

La Torture (Folter)

Méthode de torture des colons
pendant la guerre de libération en Algérie

(Foltermethode der Kolonialherren während des 
Befreiungskrieges in Algerien)





     
L'attente (der Wartende)



Cancer (Krebs)




Faux- pas




Ein Auge zudrücken (fermer l'oeil)




Proverbe
Quand de mon doigt je montre la lune, les imbéciles regardent mon doigt.
Wenn ich mit dem Finger zum Mond zeige, begucken die Idioten meinen Finger.




L'homme de la Mancha
(Don Quichote et Sancho)



 

Das Ich (le moi)
Laiton/Messing

 
Le musicien (cuivre)

 


Le musicien (zink)



Guantanamo
"Zivilisierte" Menschen halten Menschen wie Tiere in Käfigen.
Quand des "civilisés" mettent des hommes, comme des bêtes, dans des cages (K.Aggad)


Guantanamo


 

USA - A quoi bon l'ONU?
USA - Wozu noch die UNO?

L'ONU voit les conflits dans le monde, impuissante à les résoudre

Die UNO sieht die Konflikte in der Welt, unfähig sie zu lösen
 

Les bigotes - Un moine qui ânonne (die Bigotten)

"Si j'étais Dieu en les voyant prier,  je crois que
je perdrais la foi par les bigotes" J.Brel

 C'est trop facile de faire semblant!

 

La Bigote



Les Bergers

"Parfois ils nous arrivent avec leurs grands chapeaux et leurs manteaux de laine que suivent leurs troupeaux... " (J.Brel)

"Manchmal begegnen sie uns mit ihren großen Hüten und ihren Wollmänteln, denen ihre Herden folgen...."


Peau noire et masque blanc 
(Schwarze Haut und weiße Maske)
Hommage à Frantz Fanon
 
 

Solitude 1 (Tête reposant sur deux bras)
Einsamkeit 1 (Kopf ruhend auf zwei Armen)

Solitude 2 (Einsamkeit)


 

Enterrement (Beerdigung)
Mère portant son bébé dans ses bras.
Biensûr, il y a les guerres au Moyen Orient et des enfants dans la Bande de Gaza...
Eine Mutter, die ihr Kind auf dem Arm trägt.
Es gibt wahrlich die Kriege im Mittleren Orient und Kinder im Gazastreifen....

 


La tragédie humaine 2  (Dialectique historique)  
(Die menschliche Tragödie 2) (historische Dialektik)

Il était une fois.  Paradis pour tous. Paradis perdu. L'enfer pour tous 
Es war einmal. Paradies für alle. Verlorenes Paradies. Hölle für alle



Klaus Hoffmann et Kader Aggad

Exposition de sculptures au Schillertheater (Berlin) à l'occasion du spectacle
de Jacques Brel "Die letzte Vorstellung" (1998)
Skulpturenausstellung im Schillertheater (Berlin) anlässlich der Aufführung des Musicals
"Die letzte Vorstellung" von Jacques Brel (1998)





 

 





Transparence (Transparenz)

Femme voilée dont on devine les traits du visage
Verschleierte Frau, deren Gesichtszüge man erahnt




Oben ohne (Seins nus)


Quand on n'a que l'amour 
(Wenn man nur die Liebe hat...)

 Deux handicapés vivant leur amour.
(Zwei Behinderte leben ihre Liebe)


Voir un ami pleurer
(einen Freund weinen sehen)

Hand und Fuß




Marmor, Stein und Eisen bricht...


Symbiose (marbre)
La mère et son bébé
A partir d'une main, le pouce prend la forme
d'un bébé. Les autres doigts deviennent des ailes
le protégeant.

(Carara, 86x46x35cm)






Deux modèles pour un projet
d'une centrale d'énergie

L'Homme qui pense..... n'est pas éternel
(Der Mensch, der denkt.... ist nicht ewig)

(tube de fer oxydable, rouille, 29cm)

.... et son oeuvre... qui lui survit
(....und sein Werk....das ihn überlebt)
           (tube inoxydable, 400 cm)

Une chaudière pour la transformation de vapeur et eau chaude
Ein Heizkessel für die Produktion von Dampf und heißem Wasser






MONUMENT 
"Des deserteurs de l'enfance"
Dans le pays de mon enfance quand, nous gamins sommes maltraités,
réagissons en montrant notre penis, 
les filles moins timides montrent le doigt, 
par contre, les adultes tournent le dos.

MAHNMAL "den Deserteuren der Kindheit"

Im Land meiner Kindheit reagierten wir Kinder auf Kränkungen 
und Beleidigungen mit trotziger Penisdemonstration.
Mädchen, nicht minder trotzig,
zeigten den aufrechten Finger.
Erwachsene wandten sich ab.
K. Aggad



 "Comme il s'agit essentiellement d'une oeuvre d'art,
elle ne peut pas être obscène" Boris Vian

" Da es sich vom Wesen her um ein Kunstwerk handelt, kann es
nicht obszön sein" Boris Vian


Forme et contenu
(Form und Inhalt)
L'oeuf est une des plus belles formes de la nature, en plus,
elle recelle la vie. 



Tragédie humaine
(Procès du colonialisme)

Quand des pays (civilisés) colonisent des peuples
Wenn zivilisierte Staaten Völker kolonisieren




Résistant, la pierre dans la main

Martyre, juste avant l'éxecution, les yeux bandés,
les doigts de la main droite
formant un V en signe de victoire

Femme enceinte, foulard noir sur la tête,
symbolisant la continuité dans la lutte pour la libération nationale

Tragédie humaine en bronze






Knokke le Zoute

("...et ce soir comme tous les soirs, je rentre
chez moi, coeur en déroute et la bite sous le bras." J.Brel)




Dialogue avec l'enfant
(Dialog mit dem Kind)


 
 





La Goutte

Scupture réalisée à l'occasion de "L'Année de l'Eau" 2003 sous
le patronat de l'UNESCO à la Königsschule Minden.

Skulptur anlässlich des "Jahres des Wassers" 2003 unter der
UNESCO Schirmherrschaft in der Königsschule in Minden

Départ stoppé
Gestoppter Start


 Le Petit Prince (Un cadeau littéraire pour l'univers)
Der Kleine Prinz (ein literarisches Geschenk für die Welt)

     



Bois rose des Marquises
Rosenholz von den Marquesas-Inseln




Doigt monumental
Monumentaler Zeigefinger




Burqa
"volontairement en cellule"
Freiwillig in einer Gefängniszelle





Femme au foulard

Le Foulard qui a provoqué un remue-ménage
dans la république démocratique f....
Das Kopftuch, das einen Aufstand provoziert hat




 La famine en Afrique
 Hunger in Afrika

"J'ai vu que vous m'aviez vu"
On n'a pas besoin de ventre quand on n'a pas de quoi manger.
Dessin mural réalisé sur la facade du cinéma-théâtre de Minden à l'occasion de 500 ans de colonisation des Amériques (1492-1992)

"Ich habe gesehen, dass ihr mich gesehen habt!" 
Man braucht keinen Bauch, wenn man nichts zu essen hat...
Wandbild auf der Fassade des Kinos in Minden (ehemals La Scala) anlässlich von 500 Jahren Kolonialisierung von Amerika


Arrivée à Hiva Oa à l'aéroport Jacques Brel
aux îles "Les Marquises" (02/2010)

Ankunft auf Hiva Oa am Flughafen "Jaques Brel"
auf den Marquesas Inseln




Dans l'espace "Jacques Brel" à Hiva Oa




Sur la tombe de Jacques Brel à Hiva Oa,
tout près de la tombe de Paul Gauguin
Beim Grab von J.Brel, nahe dem Grab von P.Gauguin



Expo Mostaganem Februar - März 2017

 Inauguration du Musée d'Art Moderne à Oran
Entretien avec le Ministre algérien de la culture

Eröffnung des Museum für moderne Kunst in Oran (03/2017)
Gespräch mit dem algerischen Kulturminister


 
Je suis un soir d'été 

"De lourdes amoureuses aux odeurs de cuisine
promènent leur poitrine sur les flancs de la Meuse...." (J.Brel)

Ich bin ein Sommerabend (Juli 2017)
"Schwere Frauen (amoureuses) mit Küchengeruch
führen ihre Brust aus am Ufer der Meuse" (J.Brel)



Sculpture inspirée de la chanson de Jacques Brel

... il rit de toute une dent
pour croquer le silence autour des filles
qui dansent à la mort d'un printemps 

...et ensuite il crache sa dernière dent
pour créer le silence
devant des garcons, dansant,chantant et buvant leur vingt printemps.


... on fait des vieux avec ce qu'on peut...
                                                           (A.Aggad)

 

Ausstellung Solit(d)aire in der Offenen
Kirche St. Simeonis in Minden
         (25.4.-5.5.2018)











 Corona

Onyx d'Algérie, 2020
(35x27x25cm)




 

   De la photographie à la sculpture
Les prémices de la sculpture ou l'art de la plasticité

      Mise en relief des traits du visage
                 "Jeu d'ombre"

              (Aggad Studio, Oran 1969)

 

              Touareg
             "noir sur noir"
      (1 er Festival Panafricain, Alger 1969)


Solarisation
           "noir sur noir"



Solarisation
         "blanc sur blanc"


Passage de la photographie à la sculpture

Profil sur granit

 Le chemin menant à la tridimensional (3D)







 


Kontakt  
  Kader.Aggad@t-online-de

 
Il n'y a pas d'amour heureux  
  Rien n'est jamais aquis à l'homme
Ni sa force, ni sa faiblesse, ni son coeur
Et quand il croit ouvrir ses bras
son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur
il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce

Louis Aragon
 
 
  "Ich glaube, dass es ganz schön ist, wenn man sich einen rührenden Farbfleck an die Wand hängt; aber Kunst, die nicht direkt mit menschlichen Problemen, mit Politik, mit Religion, mit Psychiatrie zu tun hat, ist keine. Künstlerisch war es immer ein Alibi, wenn man abstrakt gemalt hat, da war man politisch eher akzeptabel."

Je crois que c'est bien beau d'avoir sur son mur un tableau avec de belles couleurs; mais l'art qui n'a pas à faire directement avec les problèmes de l'homme, de la politique, de la religion, de la psychiatrie, ca n'en est pas.
D'un point de vue art, ca a été toujours un alibi quand on peint d'une facon abstraite et d'un point de vue politique, cela a été toujours bien recu.

Alfred Hrdlicka
 
MAHNMAL "den Deserteuren der Kindheit"  
  Im Land meiner Kindheit reagierten wir Kinder auf Kränkungen und Beleidigungen mit trotziger Penisdemonstration.
Mädchen, nicht minder trotziger, zeigten den aufrechten Finger.
Erwachsene wandten sich ab.

Kader Aggad
 
Diese Webseite wurde kostenlos mit Homepage-Baukasten.de erstellt. Willst du auch eine eigene Webseite?
Gratis anmelden